Anecdotes chaumontoises

Article

Culture

Anecdotes historiques sur la ville de Chaumont-sur-Loire.

Présentation
Joël Girard nous accompagne dans les lieux typiques du village. Notre guide nous emmène tout d’abord sur l’un des meilleurs points de vue de la ville surplombant La Loire.

Après un bref passage devant l’église, nous nous rendons sur la berge au pied du village. L’historien nous évoque alors l’existence passée d’une plage en bord de Loire dans les années 50 et 60, plage très prisée par les habitants des communes avoisinantes. Il nous évoque également la crue de 1856, qui emporta tout une partie du village d’Onzain situé en face de Chaumont-sur-Loire.

Joël Girard en profite pour nous conter une histoire authentique de la famille de Broglie. Suite une partie de chasse en Inde à la fin du XIXème siècle, la famille rapporte avec elle à Chaumont le cadeau offert sur place par un maharadjah : un éléphanteau. L’animal, nommée Miss Pungi, n’est alors pas plus grand qu’un ânon. Des cornacs indiens, engagés pour s’occuper de l’animal, résident quelques temps à Chaumont mais retournent finalement chez eux gagnés par l’ennui et le mal du pays. Des employés de la famille princière se chargent alors de l’éléphant. Arrivé à l’âge adulte, l’animal devient encombrant et les de Broglie décident de l’envoyer au Jardin d’Acclimatation de Paris. Lors de la première tentative pour transporter Miss Pungi par le train, celle-ci met tout en œuvre pour ne pas quitter Chaumont, au grand bonheur des habitants qui se sont attachés à elle. Néanmoins, elle finit par arriver à rejoindre Paris après un deuxième et ultime essai.