Histoire du Rosé des Riceys

Créé par

el beno

Explorateur

Recommandé par 1 guide
Guide

Routes des vins

Thématiques / Vins et Vignobles

Tags: Village , Vin , Champagne , Rosé

Article

Autre

Charmant village de caractère situé dans la côte des Bars, origine de la fameuse appellation contrôlée champenoises.

Présentation
La commune des Riceys comprend trois agglomérations importantes situées dans la vallée de la Laigne : Ricey Bas, Ricey Haut Rive et Ricey Haut. Les Riceys est la seule commune qui compte le plus grand nombre de monuments historiques classés d'Europe par rapport à son nombre d'habitants. C'est aussi le plus grand terroir de Champagne avec 750 hectares de vignes plantées. Seulement 30 à 40 hectares seront exploités en AOC Rosé des Riceys.

Le vins rosé des Riceys n'est élaboré qu'avec des raisins de Pinot Noir, en année favorable à une bonne maturité. Les Coteaux choisis ont la réputation de faire les meilleurs vins. Le moment de la récolte venu, les grappes triées sont apportées au cellier et déposées dans des cuves de petite dimension. Une partie seulement sera foulée au fond de la cuve d'ou partira la fermentation gagnant de proche en proche l'ensemble de la cuve. Elle sera surveillée jour et nuit, heure par heure afin de saisir le moment précis mais imprévisible ou apparaît le goût si particulier du " vin rosé des Riceys ". C'est le vinificateur qui décide de la saignée de la cuve. La couleur du vin rosé peut être plus ou moins soutenue d'un millésime à l'autre. L'hiver sera consacré aux divers soutirages et au passage en fûts du jeune vin rosé. 5 à 6 mois plus tard et bien stabilisé, le vin subit alors son deuxième contrôle : l'épreuve de dégustation. S'il n'est pas réussi, il sera déclassé. C'est vers la fin de l'année que le vin " rosé des Riceys " sera mis en bouteille et pourra se conserver ainsi durant plusieurs années.

C'est ainsi que naît un vin que depuis des siècles l'on peut considérer comme un grand vin en France. Deux anecdotes firent le tour de France et offrirent de nouvelles lettres de noblesse au Rosé des Riceys : au début de 1698, Nicolas Viaot, avocat aux Riceys, fut provoqué sans raison par un mousquetaire du Roy. L'avocat sortit vainqueur du duel et dut fuir pour éviter les sanctions très sévères de l'Edit. Par bonheur, la multiplicité des preuves qui accablaient le mousquetaire fut favorable à la supplique que Viaot adressa au Roy Louis XIV qui lui accorda sa grâce. Ne sachant comment remercier sa Majesté, il lui expédia à Versailles, une pièce de son vin des Riceys. Louis XIV en exigea désormais chaque jour sur sa table.

Les maçons ricetons travaillaient à l'édification des fondations du Château de Versailles. On les surnommait les " canats ", déformation de canards car ils pataugeaient constamment dans la boue des fossés. Sans doute pour se donner du cœur à l'ouvrage, ils avaient mis en perce un tonneau de leur vin des Riceys. Un jour, les " canats " en offrirent à un seigneur venu s'enquérir de l'avancement des travaux. Celui ci n'était autre que le Roy Louis XIV. Le vin venait de conquérir ses lettres de noblesse.

C'est " un vin de race, original, extrêmement fin et délicat avec un bouquet ample et un goût exquis où se perçoit la noisette, la framboise, la vanille et imprègne longtemps la bouche. Ce vin n'a qu'un défaut : sa rareté ", nous dit le Larousse des Vins.