Le monde Gnaoua

Créé par
Recommandé par 1 guide
Guide

Merzouga

Thématiques / Pleine Nature

Article

Culture

Les Gnaouas sont originaires du grand empire occidental qui comprenait le Ghana, la Guinée et le Mali.

Présentation
Qui sont les Gnaouas :
Les Gnaouas sont originaires du grand empire occidental qui comprenait le Ghana, la Guinée et le Mali. Ils ont été amené au XVII éme siècle au Maroc en tant qu’esclaves. Ils se sont ensuite métissés à la population locale. Leur saint patron est Sidi Bilal, c’est un esclave qui fut libéré par le prophète pour devenir le premier muezzin de l’Islam.Après avoir combattu pour leur liberté ils se sont dispersés dans plusieurs régions mais Khamlia reste leur point de réunion annuelle pour exprimer leur joie et leur fierté d'avoir atteint leur objectif.

La musique est très importante dans leur communauté :
Historiquement les Gnawas étaient d’abord regroupés à Sijilmassa, l'une des capitales commerciales les plus célèbres du sud-est du Maroc, d’où ils étaient ensuite revendus comme de la marchandise, au même titre, par exemple, que des substances alimentaires. Heureusement cette servitude a aujourd’hui disparue et les Gnaoua peuvent désormais jouir en toute tranquillité de leur liberté, sans qu’aucune importance ne soit plus donnée à la couleur de leur peau.Le grand intérêt des Gnawas pour la sauvegarde de leur riche patrimoine est né de ce bien être retrouvé



L’ancètre spirituel des Gnaoua :

Tous les Gnaoua, qu'ils soient berbérophones ou issus des villes, reconnaissent Sidna Bilal comme ancêtre.Sidna Bilal est un personnage historique. Désigné parfois sous le nom d'Ibn Hamama d'aprés le nom de sa mère, il fut un compagnon du prophète. Originaire d`Ethiopie, i1 naquit en esclavage a la Mecque et fut l'un des premières convertis à l'Islam. Certaines sources lui attribuent le mérite d'être le second adulte après le premier Calife Abou Bakr Assadeq a avoir embrassé l'Islam, ce qui lui voulut de lourds châtiments et des tortures de la part de son maître Umayya Ben Khalaf.Il supporta avec résignation ces châtiments et n'abjura point sa foi.Affranchi par Abou Bakr, il émigra à Médine avec le prophète Mohammed. Il fut le serviteur personnel du prophète et même a l'occasion son adjudant. Lorsque la Mecque tomba aux mains des musulmans il appela les Croyants à la prière pour la première fois, du toit de la Kaâba. Il devient le muezzin officiel dès que l'appel à la prière fut institué en l'an un de l'hégire, fonction qu'il continua d'occuper sous le calife Abou Bakr.Sidna Bilal se joignit par la suite aux troupes en campagne en Syrie où il passa le reste de sa vie. On situe sa mort en l'an 638 voire 641 ou 642. Il serait enterré à Alep ou plus vraissemblablement a Damas ou Drayya.
Le récit ci-dessous raconte comment et pourquoi Sidna Bilal a éxécuté la première musique et la première danse des gnawas :
On raconte qu'un jour la fille du prophète lala Fatima Azzohra était fâchée avec Sidna Ali son mari et cousin du prophète. Elle se réfugia

Dans sa chambre et refusa de la voir.Témoin de ce malentendu entre les deux époux, Sidna Bilal avec son ami Same decida de les réconcilier.Il se fabriqua alors des crotales en bois et un tambour puis se mit en jouer et à faire des danses acrobatique.Lala Fatima Azzohra quitta sa chambre et le suivit.Grâce à ce stratagème, Sidna bilal réussit à amener Lala Fatima jusqu'à la chambre de Sidna Ali.