Le Royaume Idrisside

Créé par

Khalid

Professionnel

Recommandé par 1 guide
Guide

Marrakech

Destinations / A l'étranger

Article

Histoire

En 788, aura naissance de la première dynastie musulmane, d’origine moyen-orientale. En 791, création de l’État Marocain.

Présentation
En 788, aura naissance de la première dynastie musulmane, d’origine moyen-orientale. En 791, création de l’État Marocain. Idriss Ier, descendant d’Ali, gendre du prophète, fuira l’Arabie pour échapper au massacre de sa famille pour venir s’installer à Volubilis et fondera Fès qui, après sa mort en 792, sera désignée capitale du Royaume par son fils successeur Idriss II. Ce dernier s’occupera de la construction de la ville en 803. il mourut en 828. L’administration du Royaume sera confiée à ses fils, puis à ses frères. La vie économique sera prospère à Fès. En 857 et 859 la cité se prévaudra des prodigieuses mosquées Quaraouiyine et des Andalous. Au début du XI ème siècle, les Idrissides sont indiqués Califes à Cordoue jusqu’à ce que la division de l’Espagne cause leur décadence et leur disparition en 1055.

Site du Ministère de la Communication Marocaine

Chronologie :
Le 5 février 789, à Volubilis Idris Ier est proclamé imam du Maroc.

En 791, l'état marocain est créée. Idriss Ier, descendant de `Ali, gendre de Mahomet fuit l'Arabie pour échapper au massacre de sa famille et vient s'installer à Volubilis (Walili) après une halte à Tlemcen-Agadir où il fit bâtir la mosquée d'Agadir (790), et fonde la cité de Fès qui après sa mort en 792 sera désignée capitale du royaume par son fils successeur Idriss II, ce dernier s'occupe de la construction de la ville jusqu'en 803 et meurt en 828.

L'administration du royaume est confiée à ses fils, puis à ses frères. La vie économique à Fès est prospère, en 857 et 859, la cité se prévaut des prodigieuses mosquées Quaraouiyine et des Andalous. Au début du Xe siècle les Idrisides sont indiqués Califes à Cordoue jusqu'à ce que la division de l'Espagne cause leur décadence et leur disparition en 1055.

En plus des querelles internes, la dynastie dut faire face aux Fatimides à l'est, puis aux Omeyyades de Cordoue au nord. Ils essayèrent de jouer de la rivalité entre ces deux grandes dynasties. Le dernier Idrisside se rendit aux Omeyyades.

Quelques décennies plus tard, des descendants de la famille qui s'étaient maintenus en Andalousie donnèrent naissance, à l'époque des taïfas, à la principauté des Hammudites.

Les Idrissides régnèrent sur Tlemcen durant 140 ans[