Origine Berbère, Amazight

Recommandé par 3 guides
Afficher tout Guide

Séjours et courts séjours au Maroc

Destinations / A l'étranger

Merzouga

Thématiques / Pleine Nature

Article

Histoire

La question de l’origine des Berbères s’est posée tout au long de l’histoire de l’Afrique du Nord

Présentation
Les Imazighen (au singulier Amazigh) ou Berbères sont un ensemble d'ethnies autochtones Berbères Touaregs (parfois appelés « hommes bleus » modernes) de l'Afrique du Nord.
Ils occupaient, à une certaine époque, un large territoire qui allait de l'Ouest de la vallée du Nil jusqu'à l'Atlantique et l'ensemble du Sahara et y fondèrent de puissants royaumes, formés de tribus confédérées. Connus dans l'Antiquité sous les noms de Libyens, Maures, Gétules, Garamantes ou encore Numides, ils connurent ensuite la conquête romaine, la christianisation, l'invasion vandale, la conquête arabe et la conversion à l'islam.

Le plus connu des royaumes berbères fut la Numidie avec ses rois tels que Gaïa, Syphax et Massinissa. On peut aussi parler de l'ancienne Libye ainsi que des tribus connues tels que les Libus, et les XXIIe et XXIIIe dynasties égyptiennes, qui en sont issues. Sans oublier la civilisation de Carthage créée par les colons Phéniciens, qui fera plus tard partie de la Province romaine d'Afrique suite à la troisième guerre punique. Il y eut aussi des expansions berbères à travers le Sud du Sahara, la plus récentes est celle des Touaregs et la plus ancienne celle des Capsiens.

Plus réduites, les zones berbérophones d'aujourd'hui sont inégalement réparties dans des pays tels que le Maroc, l'Algérie, la Libye, la Tunisie et l'Égypte. Les langues berbères forment une branche de la famille des langues afro-asiatiques. Autrefois, leur alphabet était le tifinagh, encore utilisé par les Touaregs.

Les Berbères constituent donc une mosaïque de peuples de l'Égypte au Maroc, se caractérisant par des relations linguistiques , culturelles et ethniques. On distingue plusieurs formes de langues berbères : chaoui, chleuh, kabyle, mzabi, zenati, tamasheq, tergui sont les plus importants composants du Tamazight (c'est-à-dire « langues des Imazighen »). À travers l’histoire, les Berbères et leurs langues ont connu des influences romaines, puniques, arabes, turque ou encore françaises, ce qui fait que de nos jours, sont appelés officiellement « berbères », les ethnies du Maghreb parlant, se considérant et se réclamant berbère.

Selon Charles-Robert Ageron, « dans l'usage courant, qui continue la tradition arabe, on appelle Berbères l'ensemble des populations du Maghreb ».

La question de l’origine des Berbères s’est posée tout au long de l’histoire de l’Afrique du Nord.

Selon les récits de l'Antiquité, notamment Hérodote (Ve siècle av. J.-C.), relatant les informations collectées pendant ses voyages en Afrique du Nord, les Libyens (terme générique pour NA) se disaient descendre des Troyens, par ailleurs le terme de « Maxies » était utilisé par les Africains pour se dénommer.

Au Moyen Âge, les thèses s'appuyaient sur des récits bibliques, ainsi que sur des références historiques comme Ibn Khaldoun qui donnait à ce peuple une origine sémitique.
Aux XIXe et XXe siècles, plusieurs auteurs lui attribuèrent une origine européenne et nordique.