skip to Main Content

La Cité Radieuse – Le Corbusier

Présentation

Le Corbusier (1887-1965) est, parmi les architectes du XXe siècle, le plus connu. Sa notoriété dépasse le cercle des spécialistes pour atteindre le grand public. Cette situation, rare pour un architecte, n’est pas uniquement française. Elle se vérifie au plan international. De la maison particulière (villa Savoye) à la grande cité moderne (Chandigarh), Le Corbusier a élaboré de très nombreux projets. Ses oeuvres sont unanimement respectées comme des contributions décisives à l’architecture du XXe siècle. Les historiens de l’architecture ont vu dans “l’unité d’habitation” l’une des “hypothèses les plus intéressantes” de la période moderne. Elle est l’aboutissement d’un long travail théorique. Ses prémices remontent à 1922. Le Corbusier voulait créer alors des “cités jardins verticales”, capables de répondre simultanément à l’aspiration à la maison individuelle (au contact de la nature) et aux avantages de l’immeuble collectif (au contact des équipements). Cette idée, perfectionnée durant les années trente, déboucha, en 1939, sur un projet de grand immeuble, avec “rues intérieures”, appartements en “duplex”, toit terrasse équipé et commerces intégrés. Cette proposition ne trouva sa concrétisation qu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, à Marseille, grâce à une commande exceptionnelle du Ministère de la Reconstruction. Mené durant cinq années, le chantier de Marseille s’acheva en 1952, sur une architecture à la plastique superbe. Après Marseille, quatre unités nouvelles seront construites : à Nantes, à Berlin, à Briey et à Firminy .A travers ces cinq réalisations (nettement différentes les unes des autres) Le Corbusier a donné forme à l’une des recherches les plus originales de l’architecture et de l’urbanisme du XXème siècle. Issues d’une approche complexe de la question du logement, ces cinq unités cristallisent les données économiques, sociales et culturelles de l’Europe d’après guerre. Le Corbusier y a mis en oeuvre tous les moyens expérimentaux – théoriques, plastiques et techniques – dont on pouvait disposer dans les années 50. Réponses abstraites aux problèmes de l’habitat collectif de la ville moderne, elles offrent aussi, par la diversité des rapports qu’elles ont noués avec leur site particulier, une richesse expérimentale remarquable. Elles constituent, de ce fait, un authentique patrimoine. Nous possédons, en Meurthe-et- Moselle, un immeuble important : l’un des cinq exemplaires construits par Le Corbusier sur ce thème de “l’unité d’habitation”.

Informations détaillées

Période d’ouverture :

Du 5 Avril au 4 Octobre

Précisions sur la période :

L’Association La Première Rue est ouverte aux visiteurs l’après midi de chaque 1er Dimanche du mois, d’avril à octobre.

Informations complémentaires :

L’Association La Première Rue est située au premier étage de la Cité Radieuse Le Corbusier à Briey.
Portes ouvertes, entrée Libre. À découvrir :
– Un appartement témoin
– L’exposition « Appartement 101 » du Collectif DITO
Et en partenariat avec l’Association: Un atelier d’artiste, Le Cube – Francis et Mady JURASZEK vous accueillent dans l’ancienne chaufferie de la Cité Radieuse – Exposition permanente d’arts plastiques.

Coordonnées

La Première Rue

Tél. 1 : 03 82 20 28 55

Email : lapremiererue@briey-cable.com

Adresse : 1 rue du docteur Pierre Giry , Briey-en-Forêt – 54150 , Lorraine / France